Le Centre d’art aurait dû accueillir le spectacle A mon bel amour de la Compagnie Par Terre, dirigée par Anne Nguyen.

En attendant de retrouver la compagnie pour plusieurs temps forts la saison prochaine, Anne Nguyen revisite un extrait de sa pièce chorégraphique À mon bel amour à travers le prisme de l’un de ses poèmes, “L’échelle”. Un film tourné au Centre d’art et de culture en janvier.

A mon bel amour : L’echelle



Entre défilé de mode fantasmagorique et métaphore sur le fantasme d’élévation de l’être humain, la chorégraphe nous livre une lecture alternative des symboles véhiculés par les corps. Le danseur Arnaud Duprat évolue sur scène tout en décrivant un rêve d’ascension, au milieu de danseurs aux personnalités singulières. De la danse hip-hop à la danse classique, du voguing à la danse contemporaine, des corps en quête de glorification de leur individualité intrinsèque se succèdent et se doublent dans une avancée incessante et hypnotisante vers le public.

Chorégraphie et texte : Anne Nguyen
Danseur-comédien : AAron Evo

Interprètes : Stéphane Gérard, Pascal Luce, Andréa Moufounda, Sibille Planques, Tom Resseguier
Musiques : Chris Liebing – Vinyl ABCD EP Part One – A
Stylisme : Manon Del Colle, Arya Haliba
Création lumière : Ydir AcefRégisseur : Esteban Stephane Loirat
Réalisation : Greg Kozo et Anne Nguyen
Images : Greg Kozo
Filmé en janvier 2021 au Centre d’art et de culture et Espace Doisneau de Meudon

Anne Nguyen

Racine Carrée, Yonder Woman, PROMENADE OBLIGATOIRE, bal.exe, Autarcie (….), Kata, À mon bel amour… Les titres des spectacles d’Anne Nguyen évoquent ses multiples influences : les mathématiques et les arts martiaux mais aussi les utopies et les mythes. Elle se destine à une carrière dans le domaine de la physique, mais abandonne cette perspective quand elle découvre le monde du break et des battles. C’est d’abord en écrivant qu’elle exprime sa volonté de libérer l’esprit par le corps, avec les poèmes du Manuel du Guerrier de la Ville. Elle chorégraphie son premier solo, Racine Carrée, autour de ces poèmes. Ses chorégraphies subliment l’essence des différentes danses hip-hop : le break avec Yonder Woman et Kata, le popping avec PROMENADE OBLIGATOIRE et bal.exe. Elles portent une réflexion sur l’idée du collectif, à travers le quatuor féminin Autarcie (….), la pièce de groupe À mon bel amour ou le trio Underdogs.

Anne Nguyen associe une gestuelle brute et virtuose à une écriture chorégraphique géométrique, déstructurée et épurée, qui exalte le pouvoir de l’abstraction. En parallèle de ses chorégraphies, Anne Nguyen écrit, met en scène et chorégraphie des spectacles de théâtre-danse où elle fait de la danse hip-hop le support d’une réflexion plus large sur notre société, avec Le Procès de Goku, qui aborde le thème de la liberté créative, et Héraclès sur la tête qui explore la relation entre break, sport et art. Anne Nguyen est régulièrement sollicitée pour son expertise sur la danse hip-hop. Depuis 2012, elle enseigne un atelier artistique sur la danse hip-hop à Sciences Po Paris. Convaincue de la valeur positive de la danse dans la société, elle crée en 2016 Danse des guerriers de la ville, un parcours d’installations interactives qui offre au public une immersion numérique et physique dans l’univers de la danse hip-hop.

Fondée par la chorégraphe, auteure et metteuse en scène Anne Nguyen, la Compagnie par Terre présente depuis 2005 des spectacles de danse et de théâtre-danse en France et à l’international. Nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2015, lauréate du Prix Nouveau Talent Chorégraphie SACD en 2013, Anne Nguyen a été associée à Chaillot – Théâtre national de la Danse de 2015 à 2018.

Mise à jour le : 31 mars 2021