Ecoutez

Exposition

Trouver sa Place

Par Yves Caillaud

Trouver sa Place en ce Monde

Dans un monde de plus en plus ouvert mais à la complexité grandissante, le questionnement n’est pas « D’où viens-je, Qui suis-je, Où vais-je ? » pour paraphraser les philosophes antiques, mais plutôt « Quelle est ma place en ce monde, ici et maintenant ? »

Dans ses collages constitués de boîtes juxtaposées, Yves Caillaud enchâsse taches d’encre délavées,  impressions numériques, bois, objets recyclés, ainsi que des figurines habituellement utilisées par les architectes.

Ses constructions imaginaires nous dépeignent cet univers foisonnant où l’individu se trouve souvent en position d’étrangeté, seul face à son questionnement, dans une sagesse de « bord de précipice », à l’image des personnages égarés de Jacques Tati.

Rester dans sa boîte ou en sortir, tel est le dilemme.

Brigitte Camus – Auteure artistique/Artiste, graveur, peintre

Une Place au Soleil, 65×65, 2022

Les œuvres d’Yves Caillaud

Elles se présentent comme une mosaïque de petites boîtes juxtaposées, ouvertes vers le spectateur, chacune contenant, tel un reliquaire, un petit élément apparemment dérisoire : fragment de papier maculé de taches, morceau d’image ou de photographie, figurine, bout de bois, objet trouvé… En cela, sa démarche s’apparente à celle de Kurt Schwitters construisant patiemment son Merzbau. Elle en diffère cependant radicalement en ce que ses constructions sont solidement charpentées, délibérément frontales et s’appuient sur une grille orthogonale sous-jacente. Le résultat se présente ainsi comme un mur improbable dont chaque brique raconte une histoire. On peut aussi y voir une allusion aux façades de ces grands ensembles impersonnels dans lesquels l’Homme a du mal à trouver sa place et se bâtit un écrin protecteur contre la banalité, la perte d’identité et l’uniformisation de son environnement.

Pour autant, rien de triste ou de pessimiste dans ces assemblages. Bien au contraire, on y perçoit une forme de pulsion génésique, de potentiel d’une expansion illimitée, comme une incoercible volonté de résister à la fatalité.

Hervé Bourdin – Président de macParis

Devenir un Autre, 67x77cm

Du 11 janvier au 5 mars
Entrée libre aux horaires d’ouverture
Centre d’art et de culture

Vernissage jeudi 19 janvier à 19h
Entrée libre
Centre d’art et de culture

Pour suivre l’artiste :
Site internet www.yvescaillaud.com
Instagram @caillaudyves

Mise à jour le : 23 novembre 2022